Obsèques de Belmondo vues de l’intérieur 

Les professionnels vous racontent tout sur leur expérience ! 

Lundi 6 septembre 2021 s’éteignait Jean-Paul Belmondo, acteur français de légende. Pour célébrer sa mémoire, un hommage national aux Invalides lui a été rendu, suivi d’une cérémonie un peu plus intime dans une église et d’une crémation au Père Lachaise. Les Pompes Funèbres Bertrand ont eu l’honneur d’être choisies pour organiser les obsèques. Aujourd’hui, nous partageons avec vous cette expérience exceptionnelle !

1ère étape : le contact avec l’entourage

Tout a commencé lorsque les proches de Jean-Paul Belmondo ont contacté notre entreprise, peu après l’annonce de son décès. Par le passé, nous avions déjà organisé les obsèques de Charles Gérard et de Rémi Julienne, deux amis intimes de Jean-Paul Belmondo. La qualité de nos prestations et notre professionnalisme avaient convaincu l’entourage de Jean-Paul Belmondo de nous confier l’organisation des obsèques de l’acteur. 

Dès le lundi, nous avons donc organisé plusieurs rendez-vous avec Paul Belmondo, le fils du Magnifique, au domicile de son père, afin de faire le point sur les prestations attendues et commencer à gérer les obsèques. C’est également le lundi qu’a été préparé le corps (toilette, soins, etc.). 

Bien évidemment, l’organisation des obsèques d’une telle célébrité française, surtout lorsqu’elles sont assorties d’un hommage national, requiert de prendre des dispositions et des précautions particulières. Les deux jours suivants ont donc été en grande partie consacrés à régler ces aspects. 

Photo réalisée par Georges Biard

2ème étape : la préparation des hommages

Certes, les pompes funèbres Bertrand ont déjà pu par le passé organiser les obsèques de célébrités ; mais c’était la première fois que nous devions intégrer un hommage national à nos prestations. Le mercredi et le mardi nous ont donc vu prendre part à de très nombreux rendez-vous, destinés à entendre les souhaits de la famille, à découvrir les propositions faites par l’Élysée, à apprendre le protocole à suivre pour la cérémonie aux Invalides… 

Dans ce but, nous avons été amenés à rencontrer tour à tour Mme Macron, première dame de France, ainsi que le gouverneur des Invalides, que nous avons retrouvé dans son bureau. Toute cette partie organisationnelle a été très fluide, et chaque discussion que nous avons eue avec ces différentes personnes a été très chaleureuse. Professionnalisme, bienveillance et gentillesse sont les termes qui caractérisent le mieux tous les acteurs impliqués dans l’organisation des obsèques. Nous partagions tous un seul objectif : rendre le plus bel hommage possible à ce grand homme qu’était Belmondo. 

Le mercredi matin, nous avons pris part à une cérémonie de répétition aux Invalides en prévision de la véritable cérémonie, qui avait lieu le lendemain. Les Invalides sont un endroit à l’essence résolument militaire ; aussi devions-nous respecter un protocole très précis et très strict, bien différent de l’orchestration habituelle des convois funéraires classiques.

Bon à savoir :

Normalement, les hommages nationaux sont réservés aux militaires morts pour la France ; depuis 2015, les victimes des attentats terroristes peuvent elles aussi recevoir des hommages nationaux. Par ailleurs, les hommes et les femmes au destin exceptionnel, ainsi que des personnalités françaises de premier plan, peuvent également bénéficier d’un hommage national. C’est pourquoi l’abbé Pierre, ou plus récemment Jacques Chirac et Charles Aznavour ont tous eu une cérémonie d’obsèques aux Invalides.

3ème étape : les différentes cérémonies

C’est le jeudi qu’a eu lieu la cérémonie d’obsèques aux Invalides, qui a réuni les proches de JP Belmondo, ses collègues et amis du cinéma, ainsi que des milliers d’admirateurs. L’émotion était très forte de tous les côtés. Il était très marquant de voir que cet acteur parvenait, encore aujourd’hui, à réunir les générations. 

Les hommages se sont poursuivis pendant de longues heures : de nombreux anonymes souhaitaient honorer la mémoire de JP Belmondo en défilant devant son cercueil jusqu’au soir. L’émotion s’est poursuivie le vendredi matin, lorsque le cercueil a été escorté par la police jusqu’à Saint Germain des Prés, où s’est tenue une cérémonie plus intime. 

Ce jour-là, la pression était à son paroxysme, notamment en raison de la présence des médias. C’est pourquoi nous nous étions préparés très tôt le matin : il fallait être bien au fait des différents placements, bien respecter la liste des invités… Sans compter, encore une fois, sur la foule des admirateurs de l’acteur, venus lui rendre un dernier hommage. Le service d’ordre a donc vu ses effectifs renforcés par les forces de police. Heureusement, tout s’est parfaitement déroulé, et l’ambiance générale était centrée sur l’émotion et le respect.

La crémation a eu lieu ensuite au Père Lachaise. Cette fois-ci, seule la famille était présente : la priorité était de maintenir une atmosphère privée, propice au recueillement dans l’intimité. Le devenir des cendres ensuite reste à la discrétion de la famille.

Les pompes funèbres Bertrand, une famille au service des familles

Cette semaine a été riche en émotion et en pression ; mais les très bons rapports entre les différentes parties prenantes et la bonne volonté générale nous ont permis de tous nous coordonner pour travailler ensemble à l’organisation de belles obsèques. 

D’autant plus que notre entreprise dispose d’un gros avantage : en tant qu’entreprise familiale, nous avons l’habitude de travailler tous ensemble, ce qui nous permet de proposer des prestations de très haute qualité. L’ambiance familiale et le sentiment de proximité à l’œuvre dans notre entreprise nous ont permis d’apporter à nos prestations le petit plus que la famille de JP Belmondo attendait. 

Organiser les obsèques d’un grand homme comme Belmondo fut un grand honneur. Nous avons tous été très fiers de travailler dans de telles conditions. Ce fut également l’occasion de prouver que les entreprises indépendantes peuvent, elles aussi, se charger d’organiser des obsèques exceptionnelles. À travers cet hommage à Belmondo, nous avons voulu également rendre hommage à toutes les petites entreprises familiales et indépendantes, dont on parle moins mais qui font leur travail avec cœur. 

Pour conclure, les obsèques de Jean-Paul Belmondo ont été un bel événement professionnel et humain, qui nous ont permis de mettre en avant notre volonté de faire au mieux pour toutes les familles confrontées à un décès.

Photo PF Bertrand Paris 13